banniere LOOF
   

MUNCHKIN

Un basset au pays des chats

D´hier à aujourd´hui

Comme tant d’autres « nouveautés » félines, le Munchkin nous vient des Etats-Unis. Il n’est pas le fruit d’une création, mais d’une mutation génétique apparue spontanément chez le chat de gouttière. En 1983, dans l’Etat de Louisiane, Sandra Hochenedel découvre - sous un camion ! - une chatte noire avec de curieuses mini-pattes. Amusée et séduite, elle l’adopte. Baptisée Blackberry, la chatte donne naissance à plusieurs portées. Comme elle, la moitié de ses chatons présentent de toutes petites pattes. L’un d’eux, appelé Toulouse, est conservé comme reproducteur et transmet à son tour ses pattes de basset. La race est exposée pour la première fois en 1991 à New York. La France découvre le Munchkin deux ans plus tard, grâce à Aline et Philippe Noël qui importent Bobby, un mâle noir et blanc. Bien que rare, le Munchkin suscite toujours l’intérêt du public.

Son look

Si la race a d’abord été sélectionnée à partir de chats sans pedigree, elle a ensuite été enrichie par l’apport de diverses races. Il est toutefois important que le type du Munchkin reste modéré, proche de celui de l’European Shorthair. La tête est en forme de triangle adouci. Le nez est le plus souvent droit. Les yeux, en forme de noix, sont placés en biais. Moyennes, les oreilles sont larges à la base et assez espacées l’une de l’autre. De type semi-foreign, le corps est de taille moyenne à grande et s’inscrit dans un rectangle. Courtes et solides, les pattes doivent être le plus droites possible, avec une ossature moyenne et une bonne musculature. La queue est de longueur moyenne et va en s’effilant vers un bout arrondi. Il existe deux variétés de Munchkin : l’une à poil court, l’autre à poil long. Toutes les couleurs de robes sont admises.

Sa compagnie

En plus d’être amusant à regarder, le Munchkin est un compagnon attachant. Ses pattes raccourcies ne le gênent nullement et sa santé est robuste. Actif et joueur, il cavale partout et grimpe à loisir sur son arbre à chat. S’il saute un peu moins haut que les autres, il compense ce déficit par sa rapidité et une capacité étonnante à se faufiler dans tous les coins ! Très sociable (avec les chiens comme avec les autres chats), il se montre d’une grande tendresse envers ses maîtres.


Club de race

leClub des Chats Mini-Pattes
Présidente : Madame Isabelle DELHAY
121 boulevard de Bapaume
80090 AMIENS
mob : 06 60 52 53 63
site : https://www.minipattes.com

Pour en savoir plus...

Voir le standard de la race
logo
Voir la fiche de race
(1467 Koctets)
fiche de race munchkin

 

Retrouvez cette page via : "Races", "Voir les races", lien vers la race choisie

© LOOF, 2009-2018, tous crédits photos (sauf mention spécifique) www.christophe-hermeline.com

Nous sommes le 17.01.2019